Le recyclage

Pourquoi s’en soucier ?

Frise chronologiqueLe textile usagé est l’un des premiers déchets à avoir été collecté pour être réutilisé. En France, des textes signalent dès 1293 des corporations de chiffonniers qui sont probablement à l’origine du métier de récupérateur. Avec l’apparition des effilocheurs de vieux textiles au Second Empire, des populations entières durant des générations se sont vêtues à meilleur marché.

L’avènement de la société de consommation conjugué à l’enchaînement effréné des modes nous incite à changer et à nous débarrasser de plus en plus rapidement de nos vêtements. Alors que dans les générations passées, un vêtement pouvait durer toute une vie, la durée de vie d’un vêtement aujourd’hui ne dépasse guère une saison !

D’abord transmis dans un cadre familial, les vêtements et chaussures usagés ont vite trouvé une vocation humanitaire, sociale et environnementale, valeurs piliers de TissEco Solidaire.

Un français consomme en moyenne 13 kg par an de textiles, linge de maison et chaussures. Pourtant, nos poubelles débordent, et notre planète s’épuise :

  • 1/3 des ressources de la planète ont été consommées ces trente dernières années.
  • Depuis 1960, nous avons multiplié notre consommation par 3 !
  • 390 kg de déchets sont jetés chaque année par chaque français, dont 10,6 % de textiles et textiles sanitaires (source MODECOM 2007-2008).

Le recyclage des textiles et des chaussures permet de diminuer :

  1.  La facture liée au traitement des déchets : près de 600 000 tonnes de textiles et chaussures se retrouvent chaque année dans nos poubelles, soit un coût annuel pour la collectivité de 120 millions d’euros.
  2. Le coût environnemental, en réduisant les émissions de CO2, la consommation d’énergie, la consommation des matières premières, la quantité de produits chimiques consommés et la quantité d’eau utilisée.

Par exemple, le recyclage de 5 000 tonnes de laine permet d’économiser :

5 m3 d’eau + 11 750 tonnes de produits chimiques (colorants et agents divers) + 92 500 tonnes de CO2

Voyage d'un t-shirtActuellement, plus de 80 % des vêtements et des chaussures se retrouvent encore dans nos poubelles.

Un petit don dans une Boite à Vêtements = un grand geste éco-solidaire.

55% des TLC collectés ont encore de beaux jours devant eux : Tisseco Solidaire redistribue ces vêtements en bon état à ses partenaires. Les textiles abîmés sont, pour leur part, acheminés vers des usines de recyclage. Quelle seconde vie pour eux ?

 

 

Votre score :  

 

Arrondi bas
Carte des boites où déposer vos vêtements.

Environ 55% des déchets textiles collectés peuvent être réutilisés en l'état. Revendus sur le marché de l'occasion ou donnés aux plus démunis, ils connaîtront une seconde vie.

Retour en haut de page ?